Suivre les mises à jour par email

lundi 22 mars 2010

PABRE, vers une dynamique locale de lutte contre la mortalité maternelle.

Le jeudi 18 mars, une délégation du Secrétariat national d’Amnesty Burkina s’est rendue à Pabré, une localité située à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou, sur invitation du groupe d’Amnesty Burkina de Pabré.


Cette initiative avait pour but l’information des membres et sympathisants du groupe autour de la campagne sur la mortalité maternelle, notamment la suite de la caravane de sensibilisation. Elle était censée aussi permettre la création d’une dynamique locale d’action en faveur de la réduction de la mortalité maternelle.

Sur une base d’échanges directs et francs, la délégation a pu s’entretenir pendant 3 heures d’horloge avec les membres et sympathisants du groupe. Il y a eu aussi la participation de quelques membres de l’association féminine Pagb-tilgré de Pabré et de l’agent de marketing social de Marie Stopes International basé à Pabré. Les échanges ont porté sur les conclusions du rapport et les recommandations d’Amnesty International, les préoccupations des femmes et des populations de Pabré concernant la santé maternelle. L’accès aux droits sexuels et reproductifs, notamment la planification familiale, a été développée par les participants et leur adhésion à la promotion de la santé maternelle a permis de jeter les bases en vu de la création d’un cadre de concertation et d’action en faveur de la lutte contre les décès maternels évitables et pour le respect du droit à la santé maternelle dans la localité de Pabré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire