Suivre les mises à jour par email

mercredi 8 décembre 2010

CIAO AMNESTY INTERNATIONAL ITALIE !

Des gens fort sympathiques. Une équipe très dynamique et résolument tournée vers l’activisme contre la mortalité maternelle et en faveur des droits des femmes à donner la vie sans risquer la mort au Burkina, en Sierra Leone, au Pérou et aux Etats Unis. Ce sont là les quelques qualificatifs que je peux attribuer à toute la section italienne à la fin de ma mission très bien arrosée par l’hospitalité, l’amitié et la solidarité dans la campagne contre la mortalité maternelle au Burkina.

Ici à Rome, des rencontres fructueuses de partage d’expériences et de réflexion en faveur du suivi de la campagne contre la mortalité maternelle au Burkina Faso ont été organisées par la section du 1er au 08 décembre 2010. Ces rencontres ont été faites d’une part entre le Staff, le Bureau Exécutif et le Coordonnateur de la campagne au Burkina Faso et d’autre part, avec l’équipe des activistes et avec l’équipe « Face to Face », une équipe chargée du recrutement des nouveaux membres et de la croissance en ressources financières. Plusieurs organes de presse ont saisi l’occasion de cette visite en Italie pour en savoir plus sur la situation de la santé maternelle au Burkina Faso, notamment sur la campagne contre la mortalité maternelle menée par Amnesty Burkina et ses partenaires.. Tout comme les échanges avec les membres de la section, les interviews accordées aux médias portaient dans leur majeure partie sur le taux et les causes de mortalité maternelle, ainsi que sur toutes les actions et initiatives, tant au niveau gouvernemental qu’au niveau de la société civile, en faveur de la réduction de la mortalité maternelle. De plus, une rencontre a été organisée avec le Professeur Giorgio VITTORI, Président de l’Association italienne de gynécologie et obstétrique d’Italie et membre de la Fédération Internationale de Gynécologie et Obstétrique. Le Pr. VITTORI est également le Président du comité d’organisation du prochain Congrès de la Fédération qui se tiendra à Rome en 2012.
Ces activités entrent également dans le cadre d’un des projets de recherche de fonds de la section italienne visant justement à promouvoir et à soutenir des actions futures en faveur de la réduction de la mortalité maternelle dans les quatre (4) pays sus-mentionnées. Amnesty International est une ONG dont les ressources financières proviennent des cotisations des membres et des dons et legs de personnes épousant la philosophie du mouvement.

Donc, si vous êtes en Italie et/ou si vous avez des réseaux de personnes vivant en Italie, vous êtes encouragés à participer et à faire participer d’autres personnes à la campagne SMS de recherche de fonds pour soutenir la campagne contre la mortalité maternelle. Nous faisons un clin d’œil particulier à toute la diaspora burkinabé vivant en Italie. Jusqu’au 12 décembre, envoyez des SMS au numéro suivant : 45506 à travers les réseaux de téléphonie indiqués sur le site Internet d’Amnesty International Italie (http://www.amnesty.it/index.html) et contribuez à la promotion et à la protection des droits humains partout dans le monde. Grazie !

1 commentaire:

  1. Chaque année 340.000 femmes meurent dans le monde pendant la grossesse et l'accouchement.

    Venez découvrir comment l'ONG WAHA International présente le sujet de la santé maternelle dans sa vidéo : http://www.waha-international.org/?videos=JQ7XlEZ2rQs

    Soutenez nos projets en faisant un don via notre site
    http://www.waha-international.org/?donation

    RépondreSupprimer